top of page

Conception et mise en scène

René Migliaccio

Collaboration artistique et scénographie

François Tomsu

Interprète
Louise Boisvert

éveil 

HALLE TROPISME - MONTPELLIER -

AOÛT-SEPTEMBRE 2024

AnnonceHallAudition.jpg
Voix: Louise Boisvert...
Montage Images: René Migliaccio -
Collages par India Evans

Dossier de communication

ÉVEIL (inspiré librement du Livre des morts tibétains) est une création multidisciplinaire, immersive et interactive. Le spectacle nous entraîne dans une odyssée onirique, conduisant au réveil d’une Conscience Supérieure.

La rencontre expressionniste entre le Théâtre, la Danse, la Musique et l’Art visuel: 

 

Mettre en scène une installation-performance à caractère spirituel

 

ÉVEIL prend forme dans une "vision de l'invisible" qui commence à la périphérie des réalités physiques et matérialistes. Un seuil franchi par les visiteurs dans un univers d'esprits, de fantômes, d'âmes errantes dans le monde liminaire appelé Bardo. Projections immersives et interactives plongent interprètes et visiteurs dans un monde onirique offrant l'expérience d'une peinture en mouvement, semblable à un "rêve éveillé" constitué d’hallucinations et de métaphysique.

 

Travailler sur ÉVEIL, c’est tenter une expérience expressionniste de type "artaudien" du langage du corps et des mots, "dans un sens incantatoire, vraiment magique - pour leur forme, leurs émanations sensibles et non plus seulement pour leur sens".

(Artaud, Antonin-1964. Le théâtre et son double - Paris : Ed. Gallimard p.189).

 

La pratique de l'expressionnisme dans la performance s'apparente à un flux ininterrompu d'images dans lesquelles apparaissent toutes les forces psychologiques et affectives, à travers l'expérience du corps, vibrant dans l'espace de la performance, oscillant entre mouvement et immobilité.

 

 L'esthétique générale de cette proposition repose sur un assemblage minutieux de différentes entités. La plasticité des corps, les fragments de voiles qui les habillent, la peinture sur la peau, les paroles du coryphée amplifiées par le choeur, sont autant d'éléments à faire fusionner pour créer de ce matériau humain un état de densité, d'énergie et de profondeur émotionnelle.

 

 

 Scénographie - François Tomsu

 

 Nous parlons d'une performance et non d'un spectacle, d'un tableau vivant et non d'un décor. Ici aucune lecture linéaire, nous ne parlons pas de spectateurs mais de visiteurs, pas d'une histoire mais d'un parcours, d'un cheminement. Pas de scène ni de salle, un seul et même espace pour les visiteurs et les performeuses, sans frontière entre les uns et les autres. Ni début ni fin mais une boucle perpétuelle de 7 tableaux entremêlés et interdépendants, dont chaque fragment compose une fresque baroque et interactive avec les visiteurs.

 

bottom of page